Your link text

La réussite financière d’une entreprise dépend de nombreux facteurs. Il ne suffit pas d’être travailleuse pour vivre de son activité, il faut aussi savoir remettre en question son organisation, son comportement et ses stratégies lorsqu’on n’arrive pas à vivre de son activité. Voici 5 défauts que vous pouvez corriger tout de suite, ou presque !

1-    Empêcher vos clients de s’exprimer

Vous avez sûrement déjà vécu cette situation chez un médecin, où vous avez à peine le temps de commencer une phrase que le médecin vous interrompt pour vous dire ce que vous avez. Parfois il a raison, mais parfois il a tort parce qu’il ne vous a pas écouté jusqu’au bout. La relation entrepreneure <-> client, c’est presque pareil. Si vous ne laissez pas l’occasion au client de poser ses questions ou d’exprimer ses attentes, il se sent incompris et se tourne vers un autre prestataire. Au meilleur des cas, il vous confie le projet mais vous risquez de passer à côté de ses objectifs parce que vous n’avez pas écouté votre client.

Cela ne veut pas dire que vous devez l’écouter pendant des heures !  Ne vous laissez pas non plus submerger par la relation client. La difficulté est sans doute là d’ailleurs : trouver le bon équilibre entre canaliser le client et l’écouter.

2-    Trop focus sur votre productivité

Beaucoup d’entrepreneures se focalisent sur la rentabilité de leur entreprise, au point de négliger d’autres aspects de leur travail qui pourtant, comptent réellement dans la viabilité de leur entreprise :

  • Entretenir et développer son réseau professionnel pour augmenter les opportunités, pour développer son potentiel et rester connectée à votre univers qui évolue en permanence
  • Être plus présente pour ses clients et ainsi répondre à leurs attentes, leurs inquiétudes
  • Avoir du recul et donc un regard plus objectif sur la situation de votre entreprise et son avenir
  • Mieux percevoir les qualités de vos concurrents pour vous inspirer

Ne vous laissez pas embarquer par vos objectifs de productivité, restez connectée à votre univers professionnel et à vos clients.

3-    Rester cachée derrière le « professionnalisme »

Si le professionnalisme est une qualité essentielle à la survie de tout entrepreneur, le danger est de justement avoir cette façade qui cache vos valeurs humaines. Le client a besoin de se faire un avis sur vos compétences mais aussi sur vos qualités humaines. Il se demande si vous êtes honnête, disponible, si vos centres d’intérêt correspondent avec le projet qu’il envisage… Le client doit pouvoir lire en vous et même à la rigueur, cerner vos défauts, vos faiblesses. On en a tous non ?

L’une des tendances actuelles, ça tombe bien, est le marketing personnel ou personnal branding. Il s’agit d’utiliser vos qualités humaines et votre expérience pour vous démarquer du professionnel standard ou de professionnels qui ont d’autres qualités personnelles. Certains clients vous choisiront pour votre répartie, d’autres pour votre tact ou votre rigueur, parce qu’ils considèrent que c’est important. Utilisez donc votre personnalité à bon escient dans votre relation client !

4-    Proposer des prix trop avantageux

Certaines traditions commerciales veulent que le prestataire fasse des offres avantageuses dans certaines circonstances. Les prix de gros existent depuis toujours : 10 achetés, 1 offert. Il y aussi les cadeaux de bienvenue et les avantages fidélité. Mais, ces offres sont elles si avantageuses pour votre entreprise au final ?

Par exemple, réduire votre prix quand le client commande une certaine quantité de produits, cela fait-il gonfler votre chiffre d’affaires à long terme ? Car ce type d’offres ne convient pas à toutes les entreprises !

Une carte fidélité pour tous vos clients fidèles ? Ne risquez-vous pas au final de perdre 10% de votre CA tous les jours ?

Trouvez votre façon de séduire et de fidéliser la clientèle ! Celle qui vous rapporte des bénéfices à long terme, celle qui fait parler de vous.

5-    Se laisser déborder par les tâches chronophages

Chaque entrepreneur a son lot de tâches chronophages et qui parfois ne rapportent rien ! Produire des documents administratifs, entretenir ses locaux, créer soi-même ses supports de communication… Tout faire soi-même est en effet très économique : vous ne dépensez pas un sou. Mais pendant ce temps-là, pas un sou ne rentre ! Apprenez à déléguer. Prenez un engagement cette année : déléguez la tâche la plus chronophage et qui ne vous rapporte rien. Vous passez la moitié de la journée à faire des factures ? Il est temps de trouver une secrétaire, un comptable ou un bon logiciel pour accélérer tout ça ! Vous avez un site internet mais il plante sans arrêt ? Trouvez un webmaster ! Libérez du temps pour être plus productif ou pour apprendre à connaître vos clients.

Vivre de votre activité est surtout une question d’équilibre : être productive sans se laisser dépasser, être professionnelle mais toujours humaine, être indépendante mais surtout pas isolée… A vous de voir ce qui pêche !