Rédiger un blog, c’est être aux aguets d’une idée, d’une tournure de phrase, d’une opportunité : ne vous contentez pas d’écrire ce que vous pensez (ce qui est déjà pas mal !). Laissez votre créativité guider vos doigts sur le clavier.

Trouvez facilement une idée d’article

Combien de fois vous êtes-vous posé devant votre écran en disant « je dois bloguer, déjà 1 mois sans article… ». La première chose à faire pour avoir une bonne idée d’article, est de tout de suite vous débarrasser de cette autorité que vous vous imposez à vous-même. Imposez-vous plutôt une organisation : chaque semaine, vous bloguerez. Vous craignez de ne pas avoir d’idée ? Vous en aurez pourtant !

Attrapez-la quand elle vous vient !

Une idée peut être sensationnelle mais elle surtout furtive. Comme un éclair, elle apparaît aussi vite qu’elle disparaît, vous devrez la saisir en plein vol pour qu’elle ne vous échappe pas.

Vous avez une idée d’article géniale mais vous êtes en plein dîner de famille : notez-la dans votre smartphone ou sur la nappe (en papier). En moins de 10 secondes, vous avez votre idée. Lorsque le jour de bloguer viendra, vous n’aurez plus qu’à l’écrire : fini les longues heures passées à trimer sur un article qui dès le départ, ne convenait pas. Lors de la rédaction, la tête dans le guidon, vous aurez d’autres idées d’articles qui vous viendront. Là aussi : notez-les avant qu’elles ne s’évaporent ! Elles vous serviront les semaines suivantes.

En partant de vos expériences, vous trouverez des idées d’articles uniques qui refléteront vos points de vue. Cette singularité est la clé du succès à bien des égards, car vous savez de quoi vous parlez :

  • Personne d’autre que vous ne détient cette astuce que vous avez trouvée, vous aurez plus de facilité à faire le buzz.
  • Vous tenez l’internaute en haleine, qui se dit « enfin un blog qui m’apprend quelque chose de nouveau ».
  • Vous maîtrisez le sujet et pouvez donc écrire avec naturel et spontanéité : essentiel pour accrocher le lecteur ! Il peut aussi arriver que vous deviez freiner votre spontanéité pour garder certaines connaissances « secrètes ». Cela vous porterait préjudice de dévoiler des astuces qui justement, sont l’essence de votre business. Vous devrez apprendre à ne pas trop en dire…

Structurez pour mieux guider

La structure aide l’internaute à comprendre tout ce dont vous parlez mais contribue aussi à maintenir le suspens jusqu’à la fin de l’article. Profitez des premiers paragraphes pour introduire le sujet et faire prendre conscience au lecteur du contexte, avant de dévoiler les réponses à ses questions.

L’organisation des paragraphes permet à la fois d’éviter les redites et de guider l’internaute dans une certaine logique.

Un soupçon de marketing

Même si votre blog n’a pas vocation à vendre un produit ou une prestation, il y a un aspect marketing à ne pas négliger : attirez l’internaute vers d’autres articles, donnez-lui envie de s’abonner à votre blog, à vous suivre sur les réseaux sociaux. Lors de la rédaction d’un article de blog, ayez toujours une pensée pour les tournures de phrases propices au partage !

Le fond & la forme

Votre article propose un contenu, une idée, une information, une opinion… Tout cela nourrit l’internaute et sa soif de curiosité. Sauf s’il ne parvient pas à savourer ce que vous lui avez concocté ! Parfois, le fond de vos articles est excellent, mais la forme le rend juste imbuvable. Des phrases trop lourdes, trop compliquées ou mal formulées, bref on ne voit suit pas ! Le style d’écriture mais aussi la mise en page décuple l’efficacité de votre article. La rédaction web ne s’improvise pas.

Voilà pourquoi de nombreux blogs font appel à des professionnels de la communication pour les accompagner.

Les accroches changent la donne

C’est fou ce qu’un titre ou une expression bien tournée peut produire comme effet. En quelques mots, les accroches peuvent donner un aperçu de votre personnalité, surtout lorsqu’elles sont drôles. Elles happent l’attention comme un aimant ! L’humour a toute sa place dans votre blog, même professionnel, sauf si vous vendez des pierres tombales… D’autres sujets sérieux, comme l’assurance, dont on a souvent besoin dans des situations fort désagréables, peuvent toutefois être abordés avec humour sans être déplacés.

Mettre en ligne et/ou programmer

Vous venez de poser le point final, un sentiment de fierté vous envahit, et votre index s’apprête à cliquer sur « Publier ».

Stop ! L’un des rituels particulièrement bénéfiques en rédaction web est la relecture à froid. Relisez votre papier au moins quelques heures plus tard, voire même plusieurs jours après. Des énormités vont vous sauter aux yeux, des fautes sans doute, mais aussi des tournures de phrases qui vous semblaient sensationnelles et qui d’un coup, vous font presque honte.

Parfois, au fil de la rédaction de vos articles, vous aurez des tas d’idées, trop d’idées. Vous pouvez les rédiger plus tard ou dans la foulée si vous êtes du genre endurant.  Dans ce cas, vous trouverez très pratique d’utiliser la fonction « planifier » : vos articles seront automatiquement publiés quand vous l’avez décidé, pendant que vous siroterez votre boisson préférée en toute insouciance.

Le texte, le texte… et les images alors ?

En rédigeant votre blog, vous serez préoccupé par la qualité du texte, et vous avez raison. Avant de travailler la mise en page, trouvez des images qui illustreront l’article. La règle d’or ? L’image à la une (positionnée près du titre) est incontournable ! Choisissez-la dans une banque d’image en veillant à ce que son format soit compatible avec vos publications sur le blog et sur les réseaux sociaux. Car un article de blog se partage ! Et l’image a sans doute 2 fois plus d’effet auprès des internautes qui n’hésitent pas à « aimer » votre post juste pour son image… Même si le but est que votre article soit lu !

Un blog sans image, c’est comme une mousse au chocolat sans sucre, ça laisse un goût amer : avec le temps, vous aurez de plus en plus de facilité à trouver des images séduisantes.

Pin It on Pinterest

Share This