Comment travailler avec un collaborateur, un partenaire, un client ?

Comment travailler avec un collaborateur, un partenaire, un client ?

On entend souvent parler de relation client, mais qu’en est-il de la relation collaborateur et de la relation partenaire ? Comment vous positionner et travailler avec chaque acteur qui fait vivre votre entreprise ?

Bien distinguer chaque profil

L’une des raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas agir de la même façon à 100% avec vos clients qu’avec vos collaborateurs ou partenaires, c’est qu’ils ont tous un rôle différent dans votre entreprise.

Le client achète un produit, un service et n’est pas expert.

Le collaborateur est expert et propose une prestation pour laquelle il est payé.

Le partenaire est expert et échange des services avec vous avec une notion d’équité.

Véritables acteurs de votre entreprise, le collaborateur, le partenaire et le client n’ont pas les mêmes attentes ni les mêmes besoins. Pour établir une relation et travailler avec chacun d’eux, vous devez répondre à leurs attentes et à leurs besoins respectifs. Par exemple, le client a besoin d’un produit fonctionnel, au bon prix et il doit pouvoir se renseigner sur ce produit. Le collaborateur quant à lui, a besoin de votre confiance et que vous acceptiez son expertise. Enfin, le partenaire a besoin de votre honnêteté et de votre souplesse, car il s’agit plus souvent d’entraide, sans forcément se lier à travers un contrat rigoureux.

Relation entrepreneur – collaborateur

Être entrepreneure, c’est faire appel régulièrement aux services de collaborateurs. Vous recevez de la part du collaborateur un service qui vous apporte un résultat positif et votre collaborateur reçoit en retour un paiement qui lui permet de vivre de son activité. En tant qu’entrepreneure, vous êtes amenée à solliciter votre collaborateur afin de lui expliquer les modalités d’une mission. Vous apportez une direction à son travail tout en lui laissant une liberté d’action et de décision, puisqu’il est expert. Cependant, il arrive que le collaborateur fasse des choix qu’il estime justes mais en réalité, cela ne correspond pas aux attentes de l’entrepreneur. Négligence, erreur, quiproquo… quelle que soit la cause de ce souci, l’entrepreneur doit permettre au collaborateur de comprendre ce qui ne lui convient pas pour mettre fin au problème avant que la situation ne devienne irrécupérable. Il peut s’agir d’un manque de qualité, d’un retard, d’un comportement inadapté… Pire un collaborateur malhonnête ! Dans ce cas, ne risquez pas de vous faire duper plusieurs fois et mettez fin à la collaboration. La relation entrepreneur – collaborateur demande à la fois confiance et fermeté, tact et franchise.

Relation entrepreneur – partenaire

Un bon partenariat s’appuie sur une relation équitable et réciproque : chacun reçoit de l’autre un service équivalent. Par exemple, votre partenaire fait votre promotion tandis que vous faites la sienne. Bien sûr, il peut y avoir des prestations rémunérées entre les deux parties, mais la notion de partenariat implique une idée d’entraide avant tout. Cette relation écarte toute idée de hiérarchie, d’autorité ou d’obligation : chacun est libre de proposer et d’accepter ce qu’il veut. Evidemment, la relation de partenariat demande à chacun d’aller vers l’autre pour entretenir le lien. D’ailleurs, plus vous serez proche de votre partenaire, plus il aura tendance à vous réserver ses meilleures solutions en exclusivité. La relation humaine a toute son importance dans l’entreprenariat ! Mais que faire lorsqu’un partenaire ne fait plus l’affaire ? Il vous a dupé, ne vous répond plus, ses services ne vous apportent plus rien d’intéressant… Votre réaction va bien sûre être proportionnelle au problème : un partenaire malhonnête est sans doute quelqu’un en qui vous n’aurez plus confiance et mieux vaut cesser la relation de partenariat avant que vous ne soyez encore victime de sa malhonnêteté. Un partenaire qui ne vous apporte que des solutions peu intéressantes, a peut-être besoin de dialoguer pour mieux comprendre vos attentes. Ou peut-être lui aussi trouve que votre aide n’est pas si intéressante qu’il le souhaiterait… Un bon partenariat se construit dans le dialogue et l’échange.

Relation entrepreneur – client

Vous avez sûrement entendu mille fois l’adage « le client est roi » ? Et si aujourd’hui, vous assumiez que non, le client n’est pas roi, car vous avez mieux à lui proposer ? La relation client implique bien sûr, que vous soyez à l’écoute de votre client, que vous l’aidiez à atteindre ses objectifs mais pas que vous disiez oui à tout. Un client qui vous demande de lui fabriquer un vélo pour aller sur la lune a plutôt besoin d’entendre que non, aucun vélo ne l’emmènera sur la lune ! Même si vous avez du mal à trouver vos premiers clients, ne tombez pas dans le piège d’accepter tout et n’importe quoi. Vous risqueriez de décevoir vos clients et même de nuire à votre propre réputation. Le client a besoin de votre disponibilité certes, mais aussi de votre avis d’experte. La relation entrepreneur – client demande à la fois dévouement et fermeté. Donnez un cadre à vos clients pour leur éviter des erreurs et surtout, pour vous éviter de faire des erreurs. Restez fidèle à vos convictions professionnelles.

Dans ses relations professionnelles, l’entrepreneur adopte une attitude différente selon le type de relation, mais il garde toujours des constantes : le tact et la franchise, la souplesse et la fermeté.

Ayez un site Web professionnel qui vous ressemble !

Ayez un site Web professionnel qui vous ressemble !

Notre futur site Web, on le veut parfait ! Authentique, professionnel, actuel, frais, clair, fleuri, agréable, moderne… Autant d’adjectifs que d’idées et d’envies. Mais pour chacune d’entre-nous il ne se cache pas la même définition derrière chacun de ces mots. Alors que veut-ton dire vraiment lorsque l’on cherche à quoi nous voudrions que notre site ressemble ? Tout simplement, nous voulons qu’il NOUS ressemble !

(suite…)

Entrepreneure : réussir grâce à l’accompagnement d’une professionnelle

Entrepreneure : réussir grâce à l’accompagnement d’une professionnelle

Créer son entreprise, surtout quand c’est la toute première, est une aventure passionnante qui peut aussi être déroutante. Pour lever les doutes et éviter les erreurs classiques de l’entrepreneuriat, suivez les conseils expérimentés d’une professionnelle.

Pourquoi vous faire accompagner ?

Chaque entrepreneure passe par un chemin différent pour créer son entreprise, qui dépend du type d’activité principalement mais aussi des objectifs de l’entrepreneure. Chacune choisit des stratégies différentes, et c’est aussi tout le plaisir que procure l’entrepreneuriat : la liberté et la créativité. Néanmoins, l’entrepreneuriat impose des difficultés communes que chaque entrepreneure rencontrera tôt ou tard. Difficulté à trouver des clients, à rendre un site web rentable, à appliquer les bons tarifs à long terme… Accélérez votre progression en évitant ces erreurs classiques grâce aux conseils d’une professionnelle de l’entrepreneuriat. Votre réussite n’en sera que décuplée !

Faire valider votre projet par un pro

Beaucoup de doutes jalonnent le quotidien de l’entrepreneure débutante. Mon affaire est-elle viable ? Mes clients vont-ils vraiment me suivre ? Comment diminuer mes risques d’échec ? Mon logo est-il pro et séduisant ? Toutes ces questions sont utiles car elles vous permettent d’optimiser votre projet. En vous appuyant sur l’expérience d’une entrepreneure comme vous, vous trouverez des réponses à ces interrogations pour vérifier que vous êtes sur la bonne voie, que vous mettez bien toutes les chances de votre côté.

Communiquer comme une pro

L’une des choses que vous devez réussir tout de suite (autant que possible !) est votre communication d’entreprise. Elle permet d’emblée de faire décoller votre affaire. En revanche, lorsqu’elle est maladroite ou inefficace d’entrée de jeu, vous risquez d’avoir de plus en plus de mal à convaincre. Heureusement, dans l’entrepreneuriat rien n’est figé et vous avez toujours la possibilité de rééquilibrer les choses, surtout si vous savez vous faire aider. Comment réussir votre communication et faire en sorte d’attirer tout de suite vos futurs clients ?  Comment propulser votre entreprise dans un bouche à oreilles positif ? Comment communiquer sur le web et comment être visible sur le web ? Pour réussir votre communication, vous aurez besoin d’astuces et d’outils.

Découvrir et maîtriser les meilleurs outils de web communication

La plupart des nouvelles entrepreneures démarrent leur activité en mettant beaucoup d’espoir dans leur site internet, qu’elles considèrent comme une vitrine qui peut leur ouvrir toutes les portes. Et elles ont raison ! A condition de comprendre comment gérer un site et le rendre rentable. Avoir un site internet pro demande des précautions et du travail : design, problèmes techniques, règles à suivre pour être bien positionné dans les résultats Google, sécurisation des données…

Pour faire vivre votre site internet et lui donner le succès espéré, vous aurez besoin de quelques techniques et outils, mais aussi du retour d’expérience d’un professionnel déjà passé par là. Créer un site valide et séduisant, facile à gérer, créer des campagnes d’emailing, des visuels, des articles de blog, le tout de manière compatible avec les réseaux sociaux et la navigation mobile… De quoi vous faire tourner la tête ! Communiquer grâce au web peut aussi devenir chronophage si vous ne vous y prenez pas bien. L’accompagnement d’un professionnel du webmarketing vous fait gagner du temps : pas besoin de tester des dizaines d’outils de communication avant de trouver le bon ! Une aide précieuse qui allège considérablement votre challenge : faites de la création d’entreprise une aventure légère, pas un fardeau !

Rendre votre affaire rentable

Un casse-tête pour les entrepreneures débutantes car il faut jongler entre de nombreux paramètres car vos tarifs doivent couvrir les charges de votre entreprise, de A à Z : cotisations, taxes, impôts, matériel de travail, factures liées à votre local professionnel, sous-traitance, consommables, déplacements… Avez-vous pensé à tout ? Y-a-t-il des pièges insoupçonnés que vous n’avez pas pris en compte en définissant vos tarifs ? D’autre part, tout en prenant en compte chacune de ces données, l’entrepreneure doit aussi veiller à être concurrentielle et rentable à la fois, appliquer un prix qui lui convienne mais qui plaise aussi au client. Comment savoir si votre prix sera aussi celui de vos clients ? Vous attendez un prix rentable pour votre activité, vos clients ou prospects attendent un prix qui correspond à leur budget ou à leur coup de cœur. Quand vous achetez une voiture par exemple, qui est une dépense importante, vous avez besoin qu’elle vous plaise particulièrement pour accepter de payer cette somme ! Le bon prix est aussi celui que vos clients sont prêts à payer et ce n’est pas toujours simple à identifier !

Vous faire accompagner par un professionnel pour faire décoller votre activité grâce au web, mais aussi pour rendre votre affaire vraiment rentable, c’est éviter les erreurs courantes des entrepreneures débutantes et vous éviter une succession d’embûches !

Comment gérer sa vie de femme et sa vie d’entrepreneure ?

Comment gérer sa vie de femme et sa vie d’entrepreneure ?

Gérer une entreprise rime souvent avec emploi du temps (très) chargé. Pourtant, il faut rester femme heureuse avant tout. Oui, vous pouvez être entrepreneure et avoir une vie personnelle épanouie !

Bien s’entourer professionnellement

La femme active de notre époque est bien connue pour être débordée ou a une fâcheuse tendance à l’être ! Alors comment gérer sa vie personnelle lorsqu’on est entrepreneure, un statut qui exige d’être sur tous les fronts à la fois : comptabilité, communication, service client, productivité, litiges… Pour ne pas être noyée par ce flot mouvementé de responsabilités, le secret des femmes entrepreneures est de s’entourer de professionnels qui les aident. Vous ne pouvez pas être partout ! Confiez une partie de vos responsabilités à une ou plusieurs personnes, que cela soit sous forme de partenariat, d’échange de services ou de prestations rémunérées. Mais rester seule constitue un risque pour votre entreprise et vous empêche d’être sereine même dans votre vie personnelle.

Concentrez-vous sur votre cœur de métier

Vous n’êtes pas à la fois comptable, chargée de communication, avocate, femme de ménage… Concentrez-vous sur votre cœur de métier pour donner le meilleur de vous-mêmes : vous serez plus sereine, plus épanouie au travail et en société. Laissez vos partenaires ou vos sous-traitants réaliser ce qui n’est pas votre spécialité et qui ne devrait pas monopoliser trop de votre temps. Vous n’êtes pas douée en relation commerciale ? Vous ne savez pas convaincre vos clients que vous êtes la meilleure alors que vous l’êtes ? Trouvez une commerciale qui le remplira cette mission facilement pour vous. En 1 journée, elle trouve 10 clients tandis que vous en faisiez fuir autant ! Son intervention, même temporaire et donc à faible coût, peut complètement changer votre vie professionnelle et personnelle (meilleurs revenus, moins de temps passé à chercher des clients, plus disponible pour ses proches et les loisirs…).

Trouver des outils qui vous facilitent la vie

Allégez votre vie d’entrepreneure en recourant à des outils qui vous font gagner du temps et qui enlève de la pénibilité. Le gain de temps est précieux quand on est entrepreneure, tout autant que la suppression de la pénibilité. Cela donne un nouveau bol d’air à vos journées de travail. Vous serez de meilleure humeur et c’est un sacré moteur pour mieux travailler ! Il peut s’agir d’outils pour créer vos visuels, concevoir un site, créer des newsletters

Les réseaux d’entrepreneures : l’entraide au féminin

L’entreprenariat féminin fleurit ces 10 dernières années, surtout sur le web. Au lieu d’affronter seules un univers très masculin à l’origine, ces femmes ont choisi de se serrer les coudes en unissant leurs compétences, en se rendant service et en travaillant les unes pour les autres. Elles ont parfois eu de mauvaises expériences professionnelles avec des hommes, qu’elles ont trouvé malhonnêtes ou avec qui la collaboration ne fonctionne pas tout simplement. Au final, beaucoup d’entrepreneures ont choisi de ne travailler qu’avec des femmes. Les réseaux féminins offrent à chacune des avantages en plus de créer des liens. Selon les réseaux, il est possible de disposer d’une vitrine sur un site web pour toucher davantage de prospects et d’éventuels partenaires. Mais cela permet aussi de ne pas rester isolée, seule derrière son bureau, notamment grâce aux rencontres et événements organisés régulièrement : master-class, cafés, challenges… Toutes les femmes, de tous les âges et de tous horizons peuvent y trouver leur place.

Être entrepreneure et s’éclater dans sa vie privée n’est pas impossible : faites les choix qui vous facilitent la vie !

Vie de mère et vie d’entrepreneure : ménagez-vous !

Difficile d’être à la fois disponible pour le rendez-vous médical du petit dernier et au taquet pour satisfaire ses clients. Pourtant, le challenge est réalisable et beaucoup de mamans y trouvent même leur compte. Elles organisent leur vie professionnelle et leur vie personnelle comme elles préfèrent et peuvent se libérer pour être présentes auprès de leurs enfants. Mais elles ne peuvent pas non plus être mère au foyer : la vie d’entrepreneure demande une grande implication. Les enfants doivent pouvoir compter sur d’autres personnes : grands-parents, voisins, amis, nounou… La réussite d’une mère entrepreneure passe par sa capacité à se faire aider à la maison comme au travail !

Enfin, détendez-vous !

Du temps libre pour soi, pour se ressourcer… Plus vous êtes investie dans votre vie professionnelle et personnelle, plus vous aurez besoin de périodes pour souffler. Un week-end, une soirée, des vacances, offrez-vous des breaks quand il vous en faut et gardez du temps pour les loisirs qui d’ailleurs peuvent inspirer l’entrepreneure que vous êtes. Vous diminuerez considérablement certaines erreurs que vous avez tendance à faire quand vous êtes fatiguée. Chacune d’entre vous a son point faible : faire de vraies pauses évite à ce point faible de se montrer trop souvent.

6 clés pour devenir une curieuse du Web

6 clés pour devenir une curieuse du Web

Plus qu’un concept ou une marque, c’est une philosophie. Voici ce qu’est être une #curieuseduweb

J’ai présenté ma philosophie lors d’un salon professionnel dédié aux femmes. Cette vidéo est l’éclairage de ma position de femme entrepreneure qui accompagne les femmes à vivre de leur activité sur le Web.

Cette conférence s’intitule 6 clés pour devenir une #curieuseduweb talentueuse

mais elle aurait pu s’intituler :

  • 6 clés pour devenir une webentrepreneure qui cartonne
  • 6 clés pour lancer un business en ligne florissant
  • 6 clés pour vivre de votre activité sur le Web
  • 6 clés pour vivre de votre passion
  • 6 clés pour ne plus échanger votre temps contre de l’argent

 

Les 6 clés pour devenir une #curieuseduweb talentueuse

  • Déterminer la place de votre projet dans votre vie
  • Utiliser les bons outils, les comprendre
  • Vous former, vous faire accompagner
  • Observer la concurrence – Veille
  • Rester soi-même… et oser se montrer
  • Y croire & Investir

Cette conférence est aussi une étape dans le développement de mes accompagnements, si vous êtes une #curieuseduweb alors rejoignez-moi !

6 actions à mettre en place pour capter vos premiers clients

6 actions à mettre en place pour capter vos premiers clients

Comment trouver ses premiers clients ? Un véritable défi lorsqu’on débute une activité sans aucun réseau. Voici quelques pistes utiles.

Positionnez-vous en tant qu’expert

Vous venez de lancer votre entreprise ? Vous avez encore plus intérêt à vous positionner en tant qu’expert que n’importe quel autre professionnel. Sans références, sans bouche-à-oreille, vous n’êtes pas à votre avantage ! Démontrez que vous savez exactement ce que vous faites et que vous n’avez aucun doute sur les résultats que vous obtiendrez. Cela implique de parler de votre expérience, si petite soit-elle, de proposer des solutions concrètes à vos clients et de leur expliquer pourquoi ces solutions sont les meilleures.

Vos futurs clients ont besoin d’avoir confiance en vous, et donc de percevoir votre expertise. Assumez pleinement la foi que vous avez en vous-même (sinon vous n’auriez pas créé votre entreprise).

Présentez votre travail : démos, photos, vidéos, blog…

Vous n’avez pas encore un seul client, vous n’avez pas de références à présenter sur votre site ou lors de vos rendez-vous, ni même de témoignages… Rassurez-vous, cela ne va pas tarder. Il y a des alternatives ! Surtout avec les médias : prenez en photo vos créations, réalisez des vidéos dans lesquelles vous donnez des conseils, créez un blog… Tous ces contenus ont un pouvoir viral sur les réseaux sociaux. S’il le faut, utilisez votre réseau personnel dans un premier temps pour diffuser des photos ou vidéos de votre activité. Vous pourrez ensuite vous constituer un réseau social professionnel.

La création de photos et de vidéos de ce type est accessible à tous grâce aux réseaux sociaux et aux smartphones, que vous soyez maçon, avocat, webmaster ou agriculteur… En revanche, si vous n’êtes pas à l’aise avec la création de fichiers multimédias, vous devriez plutôt réaliser vos démos face au public, si votre activité si prête. Un concours, un événement local, une exposition… ne manquez aucune occasion de présenter votre travail.

Référencez votre site web

Un site internet ouvre de nombreuses portes quand on cherche ses premiers clients : votre potentiel de visibilité explose ! Mais être visible sur le web demande un peu de travail. Comment faire connaître votre site parmi des milliers d’autres sites similaires ? Votre stratégie de référencement Google joue un rôle fondamental pour acquérir un trafic, puis pour convertir l’internaute en client. Choix des mots clés, création de contenus, vous pourriez avoir besoin de faire appel à des professionnels du référencement et du marketing pour un maximum d’efficacité.

Proposez des offres gratuites

Aucun client ne frappe à votre porte ? Alors, vous n’avez rien à perdre ! Proposez des offres alléchantes, même si cela vous coûte dans un premier temps. Le but est de prouver votre compétence mais aussi d’attirer le client, de le fidéliser. Ne faites pas d’offres gratuites qui laissent ensuite les clients partir. Par exemple, proposez des offres gratuites à ceux qui s’engagent sur le long terme : le fameux 1er mois offert pour un engagement de 12 mois, ou 1 produit acheté = 1 offert. Cela fonctionne pour de nombreuses activités professionnelles. A vous de trouver quelle offre aura du succès !

Si vos offres promotionnelles ont plu, vous devriez recevoir des témoignages. Ces témoignages ont un fort pouvoir de conviction auprès de vos futurs prospects. Lorsqu’ils voient qu’un de vos clients a pris le temps de témoigner, vos prospects se sentent rassurés. Ils découvrent des compliments qui les confortent dans le fait de vous choisir comme prestataire.

Faites parler de vous

Pour trouver des clients, vous devez absolument faire parler de vous. Si vous restez derrière votre bureau à attendre votre premier client, vous risquez de prendre racine ! Demandez un article dans la presse (si votre cible lit la presse), organisez un événement pour une bonne cause, participez à des salons et conférences…

Trouvez une façon d’aller à la rencontre de vos clients. Rivalisez d’imagination et d’audace pour les débusquer, car avouons-le, ce n’est pas toujours simple de savoir où ils se cachent ! Pour trouver vos premiers clients, vous devez savoir qui ils sont, vous devez connaître votre cible : quel âge a-t-elle, quelles sont ses activités, ses goûts ? En répondant à ces questions, vous pourrez savoir comment vous faire connaître auprès d’eux.

Elaborez des partenariats

Rencontrez des professionnels dont l’activité complète la vôtre, créez des partenariats : cela ne coûte rien mais peut vous rapporter des clients. Le but n’est pas de chiper des clients à une entreprise déjà bien installée (quoi que, cela peut aussi l’arranger si elle vous considère comme sous-traitant), mais plutôt d’informer cette entreprise que vous avez des compétences qui peuvent l’intéresser ou intéresser ses clients. Par exemple, un jardinier qui découvre que la tondeuse de son client est HS, le recommande au nouveau mécanicien du quartier. Devenez ce mécanicien que l’on recommande !

Trouver ses premiers clients demande de l’imagination, de la créativité et de la sociabilité, mais tout cela est à portée de tous. Lancez-vous !