Your link text
Un site à succès grâce au service client du webmaster

Un site à succès grâce au service client du webmaster

La création de site internet n’est pas une science exacte : elle implique certes, des compétences techniques mais aussi une prédisposition à la créativité. Pour permettre la réussite d’un site, le service client du webmaster a besoin d’être à votre écoute afin de s’adapter à son univers.

La conception du projet

Avant de créer un site, pensez au service client du webmaster.  Le webmaster se projette dans l’avenir, il imagine le meilleur design, la meilleure structure. Il peut ainsi proposer une solution idéale pour son client, en lui présentant une maquette par exemple. Le service client est alors essentiel : des échanges ont lieu entre le webmaster et le client, pour combiner l’expertise de l’un et de l’autre, mais aussi pour adapter le projet aux préférences du client. Cette étape de conseil et de stratégie constitue la base du site futur et fait partie intégrante de la prestation, étant généralement comprise dans le devis.

La création de site et ses fonctionnalités

Lorsque la stratégie est bien rodée, le webmaster commence à construire le site. Aujourd’hui, la plupart des sites sont rapidement créés grâce aux CMS, le plus gros du travail consiste surtout à personnaliser le site pour répondre aux exigences du client et satisfaire pleinement l’internaute.
Pour que cela fonctionne, le service client est ici, tout aussi essentiel. En suivant la construction du site, le client peut intervenir pour lui faire part de son point de vue. Expert dans son propre univers, il donne sa touche personnelle en indiquant au webmaster ce qui lui semble être la meilleure solution. Des échanges et des réajustements permettent ainsi d’obtenir le résultat parfait (mais, la perfection existe-t-elle ?)

Maintenance et évolution du site

Une fois le site mis en ligne, le client prend parfois conscience de détails qu’il convient d’adapter, pour encore mieux peaufiner le résultat. Mais le succès du site ne pourra être véritablement constaté que plusieurs semaines ou plusieurs mois après sa mise en ligne : est-il bien visible dans Google, les internautes semblent-ils être séduits par le site, le site devient-il suffisamment rentable ?
Le service client après la mise en ligne du site consiste à évaluer l’atteinte des objectifs et sinon, à réajuster la stratégie. Car même un site parfait ne peut pas obliger l’internaute à commander sur ce site, ou à faire appel au prestataire du site. Parfois, un simple détail éloigne l’internaute : un site trop compliqué, l’impossibilité d’accéder à une information, un site trop lent…
Des détails qui peuvent être corrigés en quelques minutes, selon le problème diagnostiqué. Aussi, le webmaster n’est pas toujours seul en cause dans la réussite ou l’échec d’un site : une véritable stratégie de communication, de marketing doit être mise au point, parfois en faisant appel à un expert. Le webmaster peut faire appel à l’un de ses partenaires, lui-même doué de sa propre expertise : webdesigner, consultant marketing
Le service client proposé par un webmaster garantit au client un contact permanent en cas de bug : personne n’est à l’abri d’une mauvaise manipulation ou d’un piratage !

Le service client du webmaster est à prendre en compte impérativement.

Confier la création d’un site à une web entrepreneuse ?

Confier la création d’un site à une web entrepreneuse ?

En cette période, la femme est au centre de toutes les attentions. Elle se libère de toutes ses chaînes, sociales, familiales, professionnelles… Si bien qu’elle suscite la confiance, peut-être même davantage qu’un homme.

Si à l’origine, le web était presque exclusivement masculin (sans doute parce que les hommes étaient déjà bien plus accrocs aux écrans et jeux vidéo), il est aujourd’hui utilisé par tout le monde, avec des sites à thématiques aussi bien féminines que masculines, ou mixtes.

confier-la-creation-dun-site-a-une-web-entrepreneuse

Malgré une belle avancée vers la parité…

Les femmes ont une place importante sur le web, notamment grâce aux blogueuses mode qui ont un succès fou ! Plus que la volonté de choisir une femme pour s’adresser aux femmes, il s’agit surtout de choisir un expert, en l’occurrence Une experte. Honnêtement, vous vous voyez demander à un homme de parler de rouge à lèvres ?

Même si le monde entier prône la parité, les femmes savent faire certaines choses mieux que les hommes et vice versa même si les femmes progressent en bricolage et les hommes en crèmes hydratantes…

Plus sérieusement, les femmes sont meilleures que les hommes dans certains domaines, y compris paraît-il, dans l’entrepreunariat.

Pourquoi une web entrepreneuse ?

Mis à part le fait que les femmes ont des savoir-faire différents de ceux des hommes, c’est tout autre chose qui importe dans le fait de choisir une web entrepreneuse pour gérer votre projet web. Les femmes entre elles, se sentent mieux comprises, elles sont souvent plus sur la même longueur d’onde qu’avec des hommes.

Choisir une web entrepreneuse, pour…

  • Être comprise, jusqu’au bout des ongles…
  • Avoir les conseils d’une femme qui a fait son propre nid sur le web : comme vous, bientôt !
  • S’appuyer sur les compétences d’une professionnelle qui surfe sur les tendances actuelles, et sur les tendances de demain : la web entrepreneuse est particulièrement dans le vent, elle vous aidera à l’être vous aussi.
  • Il semblerait que les femmes soient les plus honnêtes… et plus solidaires du coup ?

Bref, on peut compter sur les femmes, et c’est une qualité qui mérite d’être encouragée.

Assumer l’identité féminine de votre futur site ?

Le web peut avoir ses touches féminines ou masculines, même si dans la plupart des cas, l’entrepreneuse opte pour un design « mixte ».

Parcourez les sites auto-moto ou football, et vous trouverez clairement des couleurs et des designs virils. En revanche, on voit mal un site de cosmétiques choisir le même design pour vendre du maquillage… Tout est dit !

Si vous avez besoin d’un site qui mette en valeur la féminité, dans lequel vos lectrices se sentiront comme chez elles, la web entrepreneuse est celle qui vous accompagnera le mieux.

Faire son site soi-même, une fausse bonne idée !

Faire son site soi-même, une fausse bonne idée !

Vous avez décidé de faire votre site Internet pour offrir un service. Avant de vous lancer dans cette aventure, je vous propose de passer quelques minutes en ma compagnie. En agissant seule vous compromettez vos chances de réussite ! 

Le temps c’est de l’argent, concentrez-vous sur votre cœur de métier

Plus important que les problématiques que vous rencontrerez lors de la création de votre site, vous devez garder le focus sur votre activité professionnelle principale.
Vouloir créer votre site vous-même génère des doutes de réussite. Je vous pose cette question :
Comment comptez-vous trouver le temps d’apprendre à créer un site Internet tout en occupant vos fonctions actuelles ?

Développer vous-même votre site est susceptible de créer une source de pression. Ce stress peut compromettre votre efficacité dans votre cœur de métier. A terme vous risquez de perdre du temps à réaliser quelque chose qui ne répondra pas forcément à vos attentes.

Si vous voulez franchir le pas seule, sachez qu’en cas de problème, engager un webmaster pour rectifier vos erreurs peut s’avérer bien plus cher à terme que faire faire votre site intégralement.

Deux notions importantes pour faire son site : User eXperience et User Interface (UX et UI)

Dans le monde du web, la quasi-totalité des sites ont pour but de répondre à des exigences d’User eXperience et d’User Interface. Avant toute chose ne confondez pas ces notions, elles sont liées mais ne sont pas similaires.

L’UX désigne l’aspect fonctionnel, ergonomique, et tout ce qui va générer une fluidité du site. Il s’agit de faciliter la vie de l’internaute.
L’UI désigne l’interface, autrement dit la partie concernant le graphique et le design du site. Il s’agit d’attirer l’œil.

Nous pouvons donc dire que l’UI est de l’UX mais que l’UX n’est pas de l’UI.

Prenons un exemple concret, l’impact de l’UX et de l’UI sur nos téléphones.

Nous pouvons dire que l’UI transforme l’apparence du téléphone :

  • écran plus grand
  • plus léger
  • plus fin

L’UX en plus d’être composé de l’UI permet :

  • augmenter le nombre d’application possible sur un téléphone
  • réseau mobile plus performant
  • surface tactile

 

Sur un site internet le principe est exactement le même.

Une bonne sécurité pour un site Internet en bonne santé 

Votre site est créé et fonctionne de manière efficace. Cependant les risques ne sont pas réduits à zéro. Dans le domaine de l’informatique, le risque n’est jamais éliminé puisqu’il s’agit d’un secteur en constante évolution. Établir des boucliers permet de réduire la probabilité d’être attaqué. Une faille de sécurité, également nommée vulnérabilité, est une faiblesse dans la conception de votre site. Cela concerne directement les langages informatiques utilisés dans votre code.

Cette faille de sécurité peut générer plusieurs problèmes. Le plus important étant le piratage. Il existe différentes menaces liées au piratage, les plus connues sont :
– les virus comme le virus polymorphe
– le ver qui est un programme malveillant se propageant d’ordinateur en ordinateur grâce au réseau Internet
– les bombes logiques
– le troyen, tirant son nom du mythique cheval de Troie
Il est donc important, pour supprimer le plus de menaces possibles, de faire développer son site par un professionnel.

Optimiser son site pour le lecteur et pour le navigateur Google

Encore une fois si vous souhaitez développer votre site seule, vous devez connaître les enjeux liés à l’optimisation de votre site. Nous distinguerons l’optimisation structurelle puis l’optimisation de contenu.

L’optimisation structurelle désigne le code de votre site. En l’occurrence, plus le code est long plus la page sera longue à charger. C’est pourquoi il est important de bien structurer sa page de programmation.
L’optimisation de contenu, quant à elle, s’opère à des fins de référencement SEO. Si cette notion ne vous parle pas, je vous invite à consulter mon article sur le référencement SEO.

 

 

Si vous souhaitez réagir ou bien si vous avez des doutes, n’hésitez surtout pas à me contacter ou bien laissez-moi un commentaire.

 

Webmaster, webdesigner, développeur web… quelles différences ?

Webmaster, webdesigner, développeur web… quelles différences ?

Devant l’abondance des termes utilisés pour désigner les professionnels du web, webmaster, webdesigner, développeur web, pas toujours simple de s’y retrouver ! Eclairons un peu tout ça…

Qui est le webmaster ou webmestre ?

Eh oui ! En plus des différentes professions du web, il existe aussi différentes appellations pour une même profession. Ainsi, on nomme « webmaster » le « maître du site », que l’on appelle aussi « webmestre ». Véritable touche-à-tout, le maître du site est le responsable de la bonne tenue et du fonctionnement du site. Il veille aussi bien à la qualité du design, à l’ergonomie qu’à la qualité du contenu en lui-même. Lorsqu’il est confronté à un problème technique trop complexe au regard de ses compétences, il peut faire appel aux spécialistes concernés : webdesigner, rédacteur, spécialiste SEO, développeur

Le webmaster est aussi la personne en contact direct avec les internautes qui souhaitent signaler un problème technique et avec les partenaires du site. Il possède donc des compétences techniques multiples qui lui permettent de créer un site et de le gérer, mais aussi des compétences relationnelles : il n’est pas le geek reclus que l’on pourrait imaginer !

Qui est le webdesigner ?

Trop souvent, la profession de webdesigner est confondue avec celle de webmaster. Le webdesigner se concentre uniquement sur le design, comme son nom l’indique. Il travaille généralement avant la mise en ligne d’un site ou lors de sa refonte, il intervient donc occasionnellement, contrairement au webmaster qui lui gère le site au quotidien.

Généralement, le webdesigner travaille à partir d’une charte graphique ou la crée lui-même, réalise l’apparence visuelle du site : couleurs, effets visuels, logos, images… Bref, il lui donne son style ! Il doit posséder des compétences en HTML et CSS, autant qu’en logiciel de création graphique.

Qui est le développeur web ?

Moins connu dans l’esprit des non professionnels du web, le développeur web a pourtant un rôle crucial. Il développe la structure du site, lui donne naissance à travers de nombreux codes dont lui seul a le secret ! Il maîtrise des langages poussés : HTML, CSS, PHP, JavaScript…

Ses connaissances lui permettent d’apporter des fonctionnalités uniques au site mais aussi de créer des logiciels, des applications mobiles… De formation informaticien, le développeur web a vu son activité évoluer depuis l’apparition des CMS (système de gestion de contenu de site), qui rendent les webmaster plus autonomes. Les CMS permettent même aux novices de gérer leur site de A à Z. Le développeur web du troisième millénaire redouble de créativité, pour apporter de la valeur ajoutée au site : on fait appel à lui pour des travaux complexes. Il peut aussi créer lui-même des CMS ou autres outils dédiés à la création de site.

Ces trois professionnels de la toile ont donc des missions distinctes et complémentaires. Le webmaster a évidemment la capacité d’acquérir certaines compétences du webdesigner ou du développeur, pour être plus indépendant. Tout dépend de son investissement et des expériences qu’il mène à bien.

 

Pour obtenir les service d’un Webmaster, contactez-moi !

 

Création d’entreprise : si vous aussi vous courez après le temps !

Création d’entreprise : si vous aussi vous courez après le temps !

La gestion du temps : un exercice périlleux qui peut mener à l’insatisfaction

Ca y est, vous avez franchi le pas de la création d’entreprise ! Et l’une des raisons pour lesquelles vous avez décidé de vous lancer c’est l’envie de gérer votre temps. Vous rêvez d’organiser vos semaines, de jongler entre vie professionnelle et vie de famille en vous éclatant ! Patience, ça va venir… ou pas !

Gérer son temps, c’est s’organiser !

Cela paraît évident ! Surtout si vous êtes persuadée d’être hyper organisée. Dans votre ancienne vie, vous étiez la reine de l’organisation. Donc pourquoi ça changerait maintenant que vous êtes à la tête de votre petite entreprise ? Et bien justement, ça change tout ! Là vous devez tout faire ! Et puis vous êtes responsable… Il faut que votre petite entreprise fonctionne et tout repose sur vos épaules. L’organisation bien huilée à laquelle vous étiez habituée commence à gripper, c’est normal. Elle n’est plus tout à fait adaptée. Quelques petites astuces vous aideront à ne pas faire exploser la cocotte !

 

Des plages horaires bien définies

Décidez une fois pour toute quels seront vos horaires de travail. Ouvrez un agenda et planifiez toutes vos journées. Par exemple, tous les jours vous décidez de travailler de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h30. Matérialisez-le sur votre agenda et essayez de vous y tenir. Evitez le fameux rendez-vous chez le dentiste ou chez le coiffeur qui viendraient mettre en péril votre organisation. Là, je vous ai concocté une petite semaine de 35 heures ;), histoire de vous mettre de bonne humeur ! Mais je crains que ce ne soit un peu juste dans cette phase de lancement de votre affaire. Tablez sur quelques heures de plus. Anticiper un peu la charge de travail c’est vous éviter un maximum de stress. Au choix, rajoutez une heure par jour ou travaillez le samedi matin… Et puis, qui sait, si vous êtes bien organisée vous aurez peut-être la chance de vous octroyer une petite grasse matinée un samedi de temps en temps.

 

La semaine idéale à calquer sur vos plages horaires

Découpez votre activité en grandes thématiques et estimez le temps que vous devez consacrer à chacune d’entre elles. Par grande thématique j’entends : mise à jour de votre site, comptabilité, gestion de vos clients… A vous de lister vos activités par rapport à votre entreprise. Puis « casez » ces thématiques dans vos plages horaires. Par exemple, décidez que vous travaillerez votre comptabilité tous les vendredis après-midi… Si comme moi, vous êtes plus créative le matin, choisissez de rédiger votre article de blog tous les mercredis matin…

 

La « to do list » pour vous rassurer

Si malgré cette organisation, vous avez l’impression de ne pas avoir fait grand-chose dans votre journée, prenez l’habitude de lister tout ce que vous avez fait. Vous serez très surprise de constater que vous abattez un boulot de titan. Et oui, je n’exagère pas. Il s’agit bien de cela quand on se lance. Pour peu que l’on soit un brun perfectionniste, on ne s’arrête jamais et pour autant, on n’est jamais vraiment satisfaite : la « to do list » mes amies c’est le remède miracle ou encore l’outil satisfaction qui nous permet de continuer d’avancer.

Et vous, comment gérez-vous votre temps ? Avez-vous des astuces à partager ?

Solo entrepreneuse : travailler seule, mais pas trop !

Solo entrepreneuse : travailler seule, mais pas trop !

Vous gérez votre activité professionnelle de façon indépendante, peut-être un peu trop… Être solo entrepreneuse, c’est avoir le téléphone dans la main gauche, le stylo dans la main droite, et l’écran d’ordinateur ou l’agenda sous les yeux. Au final, vous trouvez peu de temps à consacrer à votre cœur de métier.

(suite…)