Your link text
Google Analytics : les 5 stats incontournables

Google Analytics : les 5 stats incontournables

Analytics : cet outil tellement riche qu’on s’y perdrait ! Sauf si vous suivez nos conseils en surveillant principalement ces 5 données !

Nombre de visites

Sur Google Analytics, bizarrement, vous ne trouverez pas de statistiques portant le nom de « visites ». On parle de Sessions ou de Pages Vues. Pourquoi cette distinction ? Parce que les webmasters sont très fiers de pouvoir dire qu’ils ont tant de pages vues, statistique forcément supérieure aux nombres de sessions ! Pas très humble, n’est-ce pas ? Pourtant, c’est bien la tradition du web 2.0. Mais il y a une autre raison, plus sérieuse : évaluer la qualité du contenu de votre site en comparant sessions et pages vues.

En cliquant « Audience », « Vue d’ensemble » puis « Sessions », vous obtenez une courbe qui vous indique le nombre de visites quotidiennes pendant 1 mois. Ce réglage par défaut peut être modifié si vous souhaitez observer vos statistiques sur une période plus courte ou plus longue. Vous pouvez même comparer plusieurs périodes (cliquez sur l’onglet affichant les dates).

Dans l’onglet « Vue d’ensemble », vous avez sélectionné « Sessions ». Juste en face, vous pouvez sélectionner une autre statistique dans une liste déroulante, comme le nombre de pages vues. Vous obtenez alors une seconde courbe qui vous permet en 1 clin d’oeil de comparer les 2 statistiques. L’intérêt ? Évaluer le nombre de pages vues par rapport au nombre de sessions, et son évolution dans le temps. Très pratique si vous avez mis en place une stratégie pour augmenter votre nombre de pages vues et que vous souhaitez en évaluer l’efficacité.

Durée des visites

Qui n’a pas connu la frustration en découvrant que son site n’était visité que pendant une minute… et même moins lors des premiers jours de vie d’un site. Sans ouvrir d’autres onglets du site Google Analytics, vous trouverez sous la courbe, la durée moyenne d’une session. Il y a plusieurs méthodes pour augmenter la durée de visite d’un site, comme créer des liens pertinents dans le texte ou dans des images. Il faut user d’un certain charme, et même si vous devenez particulièrement charmant, il est difficile de décupler la durée de visite sur certains types de site. Sur certains sites, cela n’est même pas une priorité.

Taux de rebond

Voilà un point qui suscite de nombreuses contradictions ! Le taux de rebond est un terme rigolo pour parler du nombre de fois ou un internaute rebondit sur votre site : autrement, qu’il quitte votre site en ayant parcouru une seule page.

Les professionnels SEO vous diront qu’il est important de diminuer le taux de rebond pour améliorer son référencement Google : plus l’internaute visite de pages en une seule session, mieux c’est.

D’autres vous diront : « si l’internaute quitte mon site après avoir lu une seule page, c’est qu’il a trouvé la réponse à sa question ! » et donc, un taux de rebond élevé serait plutôt flatteur…

Vous êtes bien avancé maintenant ? Vous ne savez plus comment interpréter votre taux de rebond… Pour vous aider, essayons de raisonner par types de sites, vous comprendrez vite pourquoi.

Blog et site d’informations généraliste

Vous publiez des articles de blog régulièrement ou vous tenez une encyclopédie en ligne. Vous y mettez tout votre coeur sauf que, vos internautes vous lâchent après n’avoir parcouru qu’un article ou une définition… Bref votre taux de rebond est très élevé et cela vous déçoit. Je pense pourtant qu’il peut atteindre les 80% voire plus, sans que ce soit inquiétant. Il est fréquent qu’un internaute cherche une réponse précise à sa question et donc, quitte votre blog ou site car votre information lui a été utile. Ou pas d’ailleurs ! Vous ne pouvez pas forcer l’internaute à tester sur certains types de site… Un taux de rebond de 80% d’ailleurs, n’est pas rare, cela n’empêche pas un blog d’être parcouru par des dizaines de milliers de lecteurs tous les mois.

Site vitrine professionnel

Vous présentez vos prestations sur un site. Un internaute le parcourt, à la recherche d’un professionnel dans tel ou tel domaine. Le hic, est énoooorme : il va trouver sur Google et sur les réseaux sociaux, des centaines de sites professionnels similaires au vôtre, du moins a priori. Pour comparer ces sites, l’internaute va parcourir plusieurs sites, qu’il a trouvés facilement. Si la page d’accueil lui permet de comprendre qu’il a frappé à la bonne porte, il va vouloir en savoir plus et lire des pages importantes du site, comme les tarifs ou l’à-propos, des détails de prestations etc.

Le taux de rebond est donc facilement plus bas que sur d’autres types de site, il peut même aller en-dessous de 40%, ce qui selon mes expériences, est un très bon résultat. Pourtant, il peut n’avoir que quelques dizaines de visiteurs par mois : mais ces visiteurs sont intéressés et deviennent souvent des clients. Cela peut être plus que suffisant pour tenir un business !

E-commerce

L’e-commerce, on ne va pas se mentir, c’est un peu comme faire les boutiques, mais en mode pantoufles. Vous cherchez une paire de chaussures mais rien ne vous empêche de quitter le site sans avoir acheté une robe, un sac à main et un bijou !

Au final, vous allez d’une part, visiter plusieurs pages pour comparer les chaussures qui vous plaisent et trouver la bonne couleur, la bonne taille, le meilleur prix… D’autre part, vous allez forcément cliquer sur un produit qui vous a tapé dans l’oeil ! Si vous arrivez à parcourir un site commerce en moins de 10 pages vues, c’est que vous n’aimez pas le shopping.

Le taux de rebond peut donc être incroyablement plus bas sur un site de vente en ligne que sur une encyclopédie en ligne.

L’astuce qui fait baisser le taux rebond

Les internautes aiment les images et les titres limite racoleurs… À vous de voir ce qu’il est possible de mettre en place sur votre site pour inciter au clic !

Source des visites

Très intéressant aussi ! Savoir d’où viennent vos internautes vous permet de comprendre ce qui est efficace ou non dans votre stratégie de visibilité : référencement sur les moteurs de recherche, popularité sur les Réseaux Sociaux, qualité de partenariats avec d’autres sites internet…Pour découvrir vos sources de visites Analytics, cliquez sur « Acquisition », « Tout le Trafic » puis « Source/Support ». Vous pourrez mieux vous concentrer sur les sources efficaces.

Pages les plus lues

Une façon très rapide de découvrir qu’elles sont vos pages web à succès : cliquez sur « Comportement » puis « Toutes les Pages ». Par défaut, Google Analytics classe toutes les pages vues de votre site, de la plus vue à la moins vue. Vous pourrez analyser à votre tour et comprendre pourquoi certaines pages rencontrent du succès et d’autres pas. Est-ce que les internautes recherchent plus ce type d’informations que d’autres ? Est-ce que vous avez travaillé le référencement sur ces pages les plus vues ? Qu’ont-elles de plus que les autres ?

Cette analyse pourrait vous permettre d’appliquer une stratégie efficace sur chaque page de votre site et ainsi décupler votre nombre de pages vues et votre nombre de sessions.

Mais, même avec les meilleures stratégies du monde, vous ne pourrez pas décider du destin de toutes vos pages web… Il y a des raisons au succès, que la raison ignore !

Vous l’aurez compris, les données Analytics demandent à être interprétées pour être utiles. Demander un audit par un professionnel vous permet de mieux comprendre vos (mauvaises) statistiques !

Pourquoi vous devez passer votre site en HTTPS ?

Pourquoi vous devez passer votre site en HTTPS ?

Passer votre site en HTTPS devient primordial !

Si vous vous posez encore la question, c’est que vous n’avez pas compris tous les enjeux qui se cachent derrière le certificat TLS (Transport Layer Security, anciennement SSL). Voyez pourquoi vous devez passer votre site ne HTTPS.

Comprendre le principe du HTTPS

Un site HTTPS est reconnaissable par son url évidemment, mais aussi par le cadenas verrouillé indiqué dans le navigateur. Cela signifie que l’internaute peut naviguer sans craindre que les données qu’il partage soient piratées : coordonnées bancaires, identité et autres données privées.

Mais, comment ça marche ?

Sur un site HTTPS, toutes les données de l’internaute sont cryptées : impossible de lire le numéro de carte bancaire par exemple.

HTTPS : sûr à 100% ?

Les médias annoncent régulièrement des piratages des plus grands sites et surtout, des sites censés être les plus sécurisés au monde. Comment savoir si votre site https sera vraiment une protection pour les données utilisateurs ? En optant pour le niveau de sécurité le plus adapté : il existe plusieurs organismes ou hébergeurs auprès desquels vous pouvez faire une demande de certificat TLS, et vous trouverez des propositions plus ou moins coûteuses et proportionnellement, plus ou moins sécurisantes. Un site à fort risque de piratage devrait plutôt choisir un certificat de sécurité maximale.

Une façon toute simple de garantir le meilleur certificat TLS est de mettre votre certificat à jour au fil des évolutions des versions. Actuellement, nous sommes sous TLS 1.2, et dans quelques temps vous bénéficierez du TLS 1.3 en fonction de l’offre de votre hébergeur.

Convertir plus d’internautes en clients

Selon l’activité de votre site, passer en HTTPS peut être une priorité, tout simplement parce que la majorité des internautes fuiront si leur navigateur leur donne ce type de message :

« Votre connexion n’est pas sûre »

« Cette connexion n’est pas certifiée »

Pourquoi terminer leur démarche sur votre site, alors qu’ils ne rencontrent pas ce problème ailleurs ?

Si vous utilisez un système de devis ou de paiement en ligne, mais aussi des formulaires (contact et autres), le certificat SSL est indispensable pour ne pas effrayer vos internautes. Ils peuvent alors terminer leur démarche (envoi d’une demande devis, achat) et vous avez converti un internaute en client.

Vous êtes toujours dubitatif ?

Imaginez-vous à une caisse, prêt à régler votre achat par carte bancaire quand le vendeur vous demande votre code secret. Vous allez sûrement lui dire que vous ne vous en souvenez plus et prendre vos jambes à votre cou.

Les sites qui doivent absolument passer au HTTPS

Transactions financières

Vous avez mis en place un système de paiement en ligne sur votre site et vous n’avez pas de certificat SSL ? Que vous soyez e-commerçant ou prestataire de service, vous devez vite combler cette faille.

Coordonnées clients

Toute information relative à votre client doit être sécurisée : coordonnées postales, numéro de téléphone, évidemment mots de passe… Cela concerne tous les sites qui permettent à leurs clients de communiquer à travers un formulaire quelconque : inscription, création de compte (client ou pseudo), formulaires de questions ou demandes de devis…

Vous l’aurez compris, si vous n’êtes pas déjà passé au HTTPS, il est grand temps de le faire si vous souhaitez faire partie des sites les plus rassurants !

Pourquoi signer une maintenance dès la mise en ligne de votre site ?

Pourquoi signer une maintenance dès la mise en ligne de votre site ?

Devez vous signer une maintenance ?

Voilà ce qui vous trotte dans la tête lorsque votre webmaster vous propose une prestation de maintenance de votre site, fraîchement mis en ligne :

  • « Est-ce bien utile ? »
  • « Je vais perdre de l’argent tous les mois »
  • « Je le soignerai bien et mon site ne sera jamais malade ! »

Ne pas opter pour une prestation de maintenance de votre site, c’est un peu comme ne pas avoir de carte vitale parce que vous n’êtes jamais malade. Le jour où vous buggez, vous restez bloqués au secrétariat au lieu d’être vite remis en état de marche.

Bug : votre webmaster trouve la panne plus vite

Si la plupart des sites tournent « tous seuls », ils ne sont pas exemptés de mauvaises manipulations, de piratage, de bugs… Imaginez : vous souhaitez simplement modifier quelques lignes de texte sur votre site, pour souhaiter la bonne année à vos internautes. Oups, vous dérapez sur votre souris et cliquez par mégarde sur la case « no index ». Et bien sûr, vous publiez la modification sans vous rendre compte de la coquille. Grosse coquille, plutôt celle d’un oeuf de dinosaure ! Puisqu’elle informera les moteurs de recherche que vous ne voulez plus apparaître dans leurs pages. Quelques jours plus tard, vous n’avez plus aucune commande, quasiment plus de visites sur votre site… Apocalypse.

Même si cela ressemble à un scénario catastrophe…

Même si cela ressemble à un scénario catastrophe, c’est arrivé à l’un de mes clients… D’ailleurs, ce type d’erreurs est typique du bug qu’on n’arrive pas à comprendre : vous ne vous souviendrez même pas d’avoir fait une erreur. Il pourrait très bien s’agir d’une autre erreur, qui rend votre site inaccessible ou qui empêche l’internaute de commander un produit.
Dans ce cas, votre webmaster peut trouver le bug plus rapidement que nul autre : il a conçu votre site, il sait comment il a été personnalisé. Mieux placé que quiconque pour vous aider, il sera sans doute le plus rapide à remettre votre site en état de marche.

Toujours pas convaincu de signer une maintenance ?

Votre webmaster a conçu votre site, il sait comment il a été personnalisé. Il sera sans doute le plus rapide à remettre votre site en état.

Prévenir les « fausses routes » et le piratage

Le webmaster possède une expérience du web que le client n’a pas. Il pourra vous conseiller sur l’installation de nouvelles fonctionnalités, d’un nouveau design, en vous évitant bien des problèmes. En effet, certains soucis ne peuvent être anticipés que par des personnes averties ! Il est comme un ange gardien qui saura toujours vous dire « oui, mais… si vous faites cela, vous risquez cela ».
D’autre part, les services de maintenance permettent de protéger votre site : les pirates arrivent toujours à trouver les failles des outils anti-hack. Seul un webmaster plongé dans le sujet en permanence est au courant des nouveaux outils performants.

Évolution cohérente du site

En engageant votre webmaster pour la maintenance de votre site à long terme, vous avez affaire à un prestataire qui connaît tout l’historique de votre site. Dans 10 ans, il saura se souvenir que tel outil ou telle stratégie ne fonctionnaient pas, et pourra donc optimiser l’évolution de votre site. Il saura aussi se souvenir de vos préférences, pour vous satisfaire ainsi que vos internautes.
Grâce à sa fidélité envers vous, le webmaster vous fait économiser du temps et de la salive !

Hésitez-vous encore à signer une maintenance ?

Retravailler ses anciens articles pour les rediffuser

Retravailler ses anciens articles pour les rediffuser

Il vous est sûrement déjà arrivé au cours d’une recherche Google de tomber sur un article de blog datant de plusieurs années… Si toute information est bonne à prendre, même ancienne, certains sujets se doivent d’être rafraîchis voire réactualisés, pour ne pas tomber dans l’intox !

Pourquoi réviser vos articles ?

Certaines thématiques ne laissent pas le choix : la révision des articles doit être régulière, une fois par an ou plus pour les informations officielles comme les lois.
La révision de vos anciens articles vous permet par ailleurs de donner un vrai coup de jeune à votre blog. Je vous conseille de programmer la révision de vos articles avant d’en accumuler trop et de crouler sous une tonne de textes obsolètes…

Comment retravailler vos anciens articles ?

De prime abord, la révision d’articles peut vous paraître fastidieuse. En réalité, si vous avez bien en tête les divers éléments importants à modifier, cela peut se faire en une seule relecture/correction.

Adapter le langage aux expressions nouvelles

D’une année à l’autre, des expressions disparaissent, d’autres évoluent ou naissent. Ne trahissez pas le grand âge de votre blog en y laissant des expressions dépassées, profitez de la relecture pour y glisser des mots ou des références actuelles.

Adapter le texte aux nouvelles règles SEO

Google mène la vie dure aux webmasters qui cherchent à bien se positionner dans les résultats de recherche. Plusieurs fois par an, les algorithmes changent, les stratégies SEO aussi. Votre technique d’il y a cinq ans, qui vous a propulsé dans les meilleures positions, peut aujourd’hui vous nuire.

Actualiser l’article en fonction de vos nouvelles connaissances

Quelle que soit votre activité professionnelle, vos connaissances et vos pratiques évoluent. Vos anciens articles de blog étaient certainement des plus complets à l’époque, mais de l’eau a coulé sous les ponts !

Indiquez une date récente

2 possibilités s’offrent à vous :
Modifier la date de publication de l’article
Conserver la date initiale et indiquez juste en-dessous la date de révision.
L’idéal étant que cette date récente apparaisse dans les résultats de recherche et pas seulement sur votre blog, afin d’encourager les internautes à visiter votre site.

Mais alors, il faut tout changer ?

Détrompez-vous ! Vous pouvez parfaitement réviser vos articles de blog en suivant ces 4 conseils en quelques minutes. Il suffit généralement de remplacer quelques phrases, éventuellement d’ajouter un bref paragraphe pour que votre article fasse peau neuve.

2 erreurs à ne pas faire

Rediffuser trop souvent vos anciens articles

Le but de la rediffusion d’article est d’apporter un contenu nouveau ou d’inviter les internautes récemment abonnés à découvrir d’anciens sujets. N’abusez pas des rediffusions, au risque de lasser et de perdre vos abonnés !

Faire une révision trop éphémère

Vous avez sans doute remarqué à quel point la publication d’articles de blog prend du temps. Ménagez-vous ! Ne faites pas de révisions d’articles que vous serez obligés de reprendre à nouveau dans quelques semaines. Assurez-vous de publier ou rediffuser un contenu durable, formulez vos phrases de sorte qu’elles soient encore valables dans six mois ou plus !

La révision d’articles finalement, c’est prendre soin de votre blog et de vos lecteurs.

Alors … qu’allez-vous faire évoluer dans votre article rediffusé ?

3 raisons de procéder à la refonte de votre site

3 raisons de procéder à la refonte de votre site

Votre site est votre petit trésor, vous l’avez bichonné, travaillé avec persévérance… Jusqu’à atteindre la perfection. Oui mais il est temps de lui donner un coup de jeune ! Imaginez-vous garder la même coupe de cheveux à vie ? La coupe au bol n’est pourtant plus du tout à la mode…

Optimiser : Refonte commerciale

Je ne connais pas un seul professionnel qui propose tout au long de sa carrière, exactement les mêmes prestations. A priori, vos offres évoluent en fonction des nouvelles tendances, des nouveaux besoins de vos clients. Votre site doit donc se mettre à la page en modifiant les informations qu’il contient, en adaptant son design et ses fonctionnalités pour rester moderne. Refondre votre site vous permet de donner un coup de jeune tout en adaptant vos prestations et votre communication aux nouvelles exigences.
Souvent, il y a un déclic, une ampoule qui s’allume pour vous dire « il est temps de refondre ton site ». Vous pouvez par exemple, avoir eu un éclair de génie : mettre en place une fonctionnalité nouvelle sur votre site, comme la vente en ligne, la mise à disposition d’un document téléchargeable
Les possibilités d’optimisation sont infinies !

Dynamiser : Refonte visuelle

Le design de votre site est si vieux que l’internaute croirait presque y voir des cheveux blancs… Un ménage de printemps s’impose pour redonner du pep’s à votre site !

Design

Si vous utilisez WordPress (vous avez raison !), la refonte du design est simple. Presque simple. Installer un nouveau thème pourrait se faire en 3 clics, mais généralement, quelques personnalisations exigent de procéder à des réglages via les options du thème, voire de modifier le code. Mais, cela est nécessaire ! D’autant que le web design est frappé chaque année par un effet de mode, avec des nouveautés qui rendent la navigation plus simple, plus agréable, et surtout plus adaptée à l’écran tactile.
Vous pouvez aussi « simplement » procéder à la mise à jour de votre thème.

Rafraîchir

Le web évolue si vite qu’on ne se rend même plus compte, à quel point il nous fait gagner du temps. L’internaute est devenu incroyablement gourmand, et sa friandise préférée est la rapidité. Plus vite il comprendra votre site, plus vous aurez de chances de le conquérir ! Il peut être nécessaire de rafraîchir votre contenu pour répondre à ce besoin de tout voir en un clin d’œil.

SEO : Refonte technique du site

Votre site stagne et son trafic n’est pas satisfaisant ? C’est le moment de tout reprendre, (sans forcément supprimer !) afin de valoriser le contenu actuel de votre site pour réussir à atteindre un bon positionnement.
Si vous êtes déjà bien positionné dans les SERP, détrompez-vous, la refonte de votre site peut aussi vous servir sur le plan SEO : ajuster la taille de vos metas infos, par exemple. Vous pourrez ainsi pérenniser votre bon positionnement Google.
Pour rester en haut des résultats de recherche, votre site doit également tenir compte des nouveaux outils SEO, des nouvelles recommandations propices au référencement. Pas une année sans qu’il y ait de nouvelles stratégies à envisager pour booster votre trafic !
D’ailleurs, l’évolution SEO de votre site est intimement liée à l’évolution de vos offres. Sinon, comment attirer les internautes susceptibles d’être intéressés par ces nouvelles prestations ?
Prêt pour un site tout beau tout neuf ?

Passez déjà l’étape d’un diagnostic gratuit

Le blog, élément indispensable pour faire vivre son site

Le blog, élément indispensable pour faire vivre son site

Sans blog, votre site risque de ne pas être très animé. Il reste statique, pendant des semaines, des mois, des années… Bloguer rend votre site vivant et plus attractif. Mais cela apporte bien d’autres avantages !

Une excellente façon d’échanger

En tant que blogueur, votre principale activité sera la rédaction d’articles, puis le partage sur les réseaux sociaux, la gestion des commentaires. Bloguer, ce n’est pas seulement publier une information. C’est aussi en recevoir, et ainsi progresser.

Apprendre

Même si vous maîtrisez les sujets publiés sur votre blog, vous aurez toujours quelques recherches à faire. Puisque tout évolue, constamment, vous apprendrez sans doute de nouvelles choses au fil de la rédaction de vos articles ! Bloguer vous permet donc d’apprendre, de progresser dans votre domaine de prédilection.

Comprendre vos lecteurs

Avoir un blog, c’est aussi donner la parole à vos lecteurs via les commentaires ou autoriser des partenaires à rédiger des articles sur votre blog (guest blogging). Cela vous aide à avoir une idée plus précise des besoins de vos lecteurs, de leur niveau de connaissance mais aussi des difficultés qu’ils rencontrent.

Bloguer vous permet d’être plus proche de la réalité vécue par les internautes qui vous suivent.

Partager

Le sentiment de satisfaction que procure le partage est réel. Parce que la connaissance doit être accessible à tous et que le web permet cela, vous éprouverez du plaisir à partager des idées, des convictions, des expériences, sur votre blog.

Publier des articles de blog permet d’attirer plus d’internautes sur votre site, c’est un excellent prétexte pour accroître votre présence sur les réseaux sociaux et augmenter votre nombre d’abonnés.

Bloguez : il n’y a pas meilleure façon d’exister sur le web !

Dynamisez votre site en bloguant

Un site professionnel possède un contenu bien rodé, un contenu qui a de bonnes raisons de rester immuable pendant quelques temps (prestations, tarifs, à propos…). Si ce contenu immuable constitue une solide base, il est tout de même important en parallèle, de faire vivre le site par des publications toutes neuves. Sans cela, les internautes auraient trop la sensation d’arriver sur un site inactif ou abandonné.

Le blog est la seule façon de faire vivre votre site tout en gardant un contenu immuable, comme la présentation de vos prestations : publication d’actualités relatives au thème de votre site, nouvelles expériences professionnelles, etc.

Réservez un emplacement sur votre site vitrine (sidebar, footer…) pour publier des extraits d’articles. Même s’ils ne cliquent pas à tous les coups sur « lire la suite », ils voient que votre site vit, et que vous aussi d’ailleurs, êtes vivant ! Un bon point pour les charmer.

Selon vous, à quel rythme doit on écrire des articles ?

Divi WordPress Theme