Prêt à créer votre entreprise ? À lancer un nouveau produit sur le marché ? Voici quelques conseils avisés pour bien démarrer votre business.

1-    Qui est votre client cible ?

Dans l’esprit de l’entrepreneur, une seconde suffit pour avoir une image de la clientèle visée. Pourtant, la connaissance du public potentiellement intéressé par votre activité doit être la plus précise possible, pour 3 raisons principales.

Pour démarrer votre activité du bon pied avec des produits vraiment adaptés aux besoins et au profil du client

Pour fidéliser en proposant à votre clientèle une palette de produits qui les fera revenir vers vous régulièrement. Certains d’entre vous peuvent même deviner à quelle période le client reviendra vers eux : périodes scolaires pour les étudiants, vacances pour les activités touristiques…

Pour augmenter votre chiffre d’affaires en trouvant de nouvelles solutions auxquelles vos clients ne sauront pas résister. Le but est qu’ils commandent plus de produits que prévu ! On peut aussi faire évoluer les produits ou prestations proposées sur votre site voire envisager la refonte d’un site, en fonction des nouvelles tendances qui séduisent vos clients.

Comment définir le profil de votre client cible ?

Vous devez être en mesure de proposer à vos clients des services à leurs goûts. Posez-vous les bonnes questions sur qui ils sont ! Quelle est leur tranche d’âge, leur niveau intellectuel ? En fonction de cela, quels sont leurs hobbies, leur univers y compris leur univers professionnel ? Qu’est-ce qui, dans l’actualité, les concerne particulièrement ?

Cette connaissance du client est la base de votre stratégie marketing. En découlent tous les processus que vous mettrez en place par la suite.

2-     Créer votre marque

Le secret de la réussite passe avant tout par votre identité, votre singularité. Si vous débutez dans l’entrepreneuriat, vous sous-estimez peut-être encore cet aspect du business car en tant que client, vous ne vous êtes jamais aperçu du pouvoir de séduction que la signature d’une entreprise peut avoir sur vous. Pourtant, c’est souvent ça qui fait la différence, ce qui vous fait acheter chez elle et pas chez une autre. Le charme opère tout simplement, vous ne vous posez pas de question. Mais lorsque c’est vous qui montez voter business, vous devez fonctionner différemment, vous devez savoir ce qui fait vraiment flancher vos clients. Créez une identité unique, la vôtre, démarquez-vous par votre communication, votre fonctionnement. Il y a des centaines de manières de créer votre marque.

Ensuite, rien ne dit que votre marque ne changera pas dans le futur ! Elle peut évoluer au fil du temps, pour s’adapter à son époque. Elle peut même radicalement changer, le monde actuel évolue très vite et il n’est pas rare que de nouveaux mouvements prennent une ampleur considérable, avec un succès explosif. Pourquoi ne pas exploiter ce succès s’il peut se prêter à votre activité ? La marque de votre entreprise n’est pas forcément figée, au contraire. La souplesse est sa meilleure alliée.

3-    Définir votre USP

Si vous avez déjà réalisé les 2 étapes précédentes, vous connaissez votre client cible et vous avez créé votre propre marque, alors vous avez les bons ingrédients pour définir votre Unique Selling Proposition.

« Unique » fait référence à votre identité, à la singularité d’un produit.

« Selling » sous-entend que cette marque unique doit séduire, donc correspondre aux attentes de vos clients. Ayez le sens du commerce, donnez envie d’acheter. Cela passe par l’application de méthodes de communication bien rodées, qui mettent en avant les qualités du produit mais aussi qui répondent à un besoin, à un goût, une préférence…

« Proposition » correspond à l’appel à l’action. Vous devez proposer une offre irrésistible qui va inciter l’internaute à acheter ou à vous contacter : une promotion, un tarif avantageux…

L’USP est votre stratégie commerciale en somme. Les agences de communication peuvent vous orienter pour définir votre USP : leur expérience sur le choix des mots et la manière de les mettre en valeur vous sera d’une aide précieuse !

4-    Créer des offres claires

Vous connaissez votre produit sur le bout des ongles. Pour autant, êtes-vous vraiment bien placé pour gérer l’aspect marketing de votre business de façon optimale ? En effet, concevoir des offres demande un recul que vous aurez peut-être du mal à prendre, tandis qu’un professionnel peut plus facilement garder un recul nécessaire pour créer une offre commerciale efficace. Il a également une expérience qui le rend plus compétent pour créer cette offre. Elle doit être concise mais aussi suffisamment renseignée, séduisante et convaincante, et enfin, propice au développement de votre entreprise. Votre webmaster doit donc être sensible à tout cet aspect pour vraiment optimiser votre site.

Quelles informations mettre en avant ? Comment les mettre en avant ? Des choix stratégiques essentiels pour votre réussite.

5-    Fixer vos prix

Sans eux, pas de business ! Les prix sont aussi cruciaux pour vos clients que pour votre survie. Mieux, s’ils sont bien définis, ils permettent à l’entreprise de se développer. Or, c’est bien cela qui compte lorsqu’on parle argent. Décider du tarif d’une prestation ou d’un produit, c’est faire des compromis entre rentabilité pour vous, et accessibilité pour vos clients. Un compromis parfois tellement compliqué à déterminer, surtout avec le coût de la vie toujours plus cher, qu’il peut être nécessaire de trouver une manière innovante de vendre votre travail. De faire des bénéfices, tout en satisfaisant vos clients. Les cartes de fidélité des magasins sont un exemple de ces compromis. Pour maintenir des prix accessibles aux clients, le supermarché les fidélise afin de garantir une rentrée financière régulière et suffisante.

Vous l’aurez compris, avoir un site internet ne suffit pas pour faire décoller votre activité. Si vous suivez ces 5 étapes dès le démarrage de votre business, vous optimisez son avenir ! Avant même de mettre en ligne une prestation, c’est chacun de ces points que nous pouvons travailler ensemble, poser sur le papier. Vous pourrez ainsi mieux anticiper certaines difficultés et laisser le champ libre au développement de votre entreprise.

 

Pin It on Pinterest

Share This